Bel transforme ses managers en experts du feedback

"Ce programme adapté localement dans nos pays pourra être achevé en 18 mois. Nous rencontrons déjà plus de 87 % de satisfaction."

Maude MAYER-ANSQUER

Responsable de formation adjointe pour la DRH corporate

Bel

close

Bel transforme ses managers en experts du feedback

Présent dans le monde entier avec 33 implantations et près de 11 000 collaborateurs, le groupe fromager Bel doit faire face aux différences culturelles quand il cherche à former ses équipes, encore plus lorsqu’il s’agit de lancer un programme de formation mondial sur les techniques spécifiques du feedback. L’objectif est ambitieux : apprendre aux responsables d’équipes et à l’ensemble des cadres à recevoir du feedback et surtout à utiliser le feedback pour encourager et motiver leurs équipes. Entre satisfaction des managers formés et retours enthousiastes des équipes touchées, le succès de l’initiative est incontestable.

« En 2011, nous avions lancé une enquête d’opinion au sein du groupe pour analyser l’engagement des collaborateurs et identifier les leviers sur lesquels nous devions agir. Nous nous sommes penchés sur le taux de satisfaction dans de nombreux domaines : encadrement de proximité, management, organisation du travail… », se souvient Laurence Hollobon, Corporate Talent Director. En matière de feedback, les résultats ont révélé un manque : 53 % des salariés ont en effet exprimé le besoin de recevoir davantage de retour de la part de leur manager. Une fois cette demande identifiée, le groupe Bel décide de mettre en place un grand programme de formation à destination d’une population de 2 000 cadres et team leaders et retient, pour la formation à distance, les solutions CrossKnowledge. . « Il y a une grande diversité de ressources pédagogiques : vidéos, fiches pratiques mais aussi modules qui permettent d’appréhender les problématiques de façon plus poussée, notamment en ce qui concerne l’écoute active », précise Maude Mayer-Ansquer, Responsable de formation adjointe pour la DRH Corporate. Une fois la décision prise, le processus de lancement a été rapide, le projet a démarré dès le mois de juin 2012.

Un déploiement blended learning aux quatre coins du monde

 *

L’idée de départ était de former l’ensemble de la cible du Groupe d’ici fin 2013. Mais c’était sans compter sur la réorganisation de certains pays. Les délais ont donc été étendus. « Nous prévoyons d’achever le déploiement à l’échelle mondiale en 2014 », reconnait Maude Mayer-Ansquer. Dans le même temps, des sessions d’“onboarding” seront mises en place pour tous les nouveaux arrivants.

En termes d’ingénierie pédagogique, le programme est construit en trois étapes. Une première partie introductive théorique a volontairement été rendue obligatoire afin que les niveaux soient homogènes et que le présentiel soit principalement dédié à la mise en pratique. Suivent ensuite les cours en salle animés par des coachs. Pour véhiculer un discours homogène partout dans le monde, le groupe Bel a sélectionné un cabinet de conseil qui a activé tout un réseau de coachs. « Sur une problématique aussi subtile que le feedback, la culture est un facteur clé à prendre en compte. Nous avions donc besoin de coachs natifs, en mesure d’appréhender les différences culturelles liées à chaque pays » précise Laurence Hollobon. Une fois ces intervenants recrutés, ils ont tous été rassemblés à Paris. L’objectif était de leur faire découvrir le contenu pédagogique, de les former à la méthode et de les mettre en situation réelle. Entre les deux journées de formation en salle, des modules à distance facultatifs sont mis à la disposition des salariés. Ils leur permettent d’approfondir certains apports spécifiques tels que l’écoute active ou encore l’empathie. Ils rencontrent un succès indéniable. De plus, comme les thèmes proposés sont très variés, chacun peut choisir d’aller plus loin sur la problématique qui l’intéresse le plus. À l’heure actuelle, 50 % des salariés concernés par le programme ont été formés au niveau mondial et 70 % en France.

Toujours plus loin grâce au e-learning

 

« Nous affichons de telles ambitions de développement que nous avons impérativement besoin d’un système managérial efficace et inspirant pour les équipes. C’est pourquoi le feedback est l’une de nos priorités », explique Maude Mayer-Ansquer. La nouvelle enquête d’opinion permettra d’établir un état des lieux sur l’impact du programme de formation d’ici quelques mois.

Parmi les volontés exprimées par le groupe Bel : l’évolution des modalités de formation afin qu’elles collent davantage aux nouvelles pratiques. « Nous attendons les résultats avant de nous prononcer, mais nous espérons développer de plus en plus nos offres de formation à distance avec des contenus toujours plus attractifs », annonce Maude Mayer-Ansquer. Le taux de satisfaction des participants de la formation feedback (87 %) laisse d’ailleurs présager un futur prometteur pour la formation à distance chez Bel.

Pour plus d'information ou
pour être mis en relation avec un expert

Contactez-nous
close