La formation à distance chez Geodis : plus qu’une nécessité, une volonté

"Il en ressort pour le moment une satisfaction forte aussi bien du côté RH que des apprenants"

Jérôme PUISSANT

DRH International de la division GSCO, Geodis

Geodis

close

La formation à distance chez Geodis : plus qu’une nécessité, une volonté

4ème opérateur européen, présent dans 66 pays, le groupe Geodis emploie 32 000 collaborateurs et s’organise autour de 5 métiers qui opèrent dans le secteur, de la supply chain et du transport routier.
D’abord initiée au sein de la division GSCO (Global Supply Chain Optimisation) présente dans 42 pays, la formation à distance s’est très vite étendue à l’ensemble des divisions. De la découverte à la généralisation, le groupe a su mettre en œuvre une approche globale tout en préservant l’autonomie des entités locales.

« Nous souhaitions développer de nombreuses compétences sur l’ensemble des pays que couvre GSCO, dans les domaines opérationnels et techniques mais aussi les savoir-être, », estime Jérôme Puissant, DRH international de la division GSCO de Geodis. Dès lors comment former les collaborateurs culturellement différents à des problématiques très variées sans toujours avoir le temps ou la possibilité de leur proposer des sessions en présentiel ? Partant de ce constat, la nécessité d’avoir recours au e-learning s’est vite imposée jusqu’à se transformer en réelle volonté.

G-Campus, un portail d’apprentissage groupe aux multiples facettes

 

Une fois les solutions CrossKnowledge retenues après un appel d’offres et un premier projet pilote, la démarche a été déployée en 2010 sur la division GSCO puis élargie au niveau du groupe en 2011. Le e-learning est vu en effet comme une solution permettant d’industrialiser les actions de formation au niveau mondial tout en améliorant leur cohérence. C’est aussi le moyen de proposer des formations « on demand » en réponse aux besoins métiers tout en maîtrisant les coûts. 

Le portail de formation baptisé G-Campus a d’ailleurs été conçu en tenant compte de ces critères spécifiques. Basé sur la CrossKnowledge Learning Suite, G-Campus a la particularité, bien qu’étant un portail groupe, de proposer des pages personnalisées par « métier ». Ainsi chaque entité définit sa propre stratégie de formation et peut créer ses propres parcours « blended » en utilisant les ressources pédagogiques issues du catalogue CrossKnowledge ou des modules métiers créés grâce à la solution Mohive. « Nous tenons à développer de plus en plus de contenus « maison ». Nos collaborateurs ont besoin de concret par rapport à leur travail quotidien. Nous voulons mettre en place des modules spécifiques à la supply chain, au transport de marchandises international, au transport routier, à la logistique… » explique Jérôme Puissant. A ce jour, 80 modules métiers ont été intégrés à des parcours de formation et 180 sont en cours de création.

Fédérer autour d’un outil commun

 

Chaque métier de Geodis est responsable du déploiement de ses programmes de formation en son sein. Des correspondants G-Campus sont dédiés à chaque business unit, et environ une fois par trimestre, l’ensemble des représentants se réunit dans le cadre d’un comité de pilotage avec CrossKnowledge. Ainsi, chacun forme ses collaborateurs à son propre rythme, en fonction de ses priorités. Un fonctionnement qui semble convaincre tout le monde, à en croire le sondage que Geodis a réalisé au moins de juin 2013. Basée sur des questions ouvertes, cette étude très qualitative a permis de rassembler énormément de matière. « Nous sommes encore en train d’analyser les résultats. Ce qu’il en ressort pour le moment, c’est une satisfaction forte aussi bien du côté des RH que des apprenants » se réjouit Jérôme Puissant.

Pour autant, Geodis n’oublie pas l’importance de l’unité au sein du groupe. Jérôme Puissant affirme en effet une volonté de proposer des formations Corporate qui permettent entre autres d’ancrer le sentiment d’appartenance au groupe. « A titre d’exemple, nous avons travaillé avec Crossknowledge sur un module d’induction. Désormais, les nouveaux arrivants découvrent Geodis, ses branches et ses métiers dans une présentation générale » précise Jérôme Puissant.

L’avenir sous le signe de la cohésion et de la mobilité

 

L’approche e-learning et le mode de fonctionnement mis en place ont définitivement permis aux divisions de travailler de façon plus transversale tout en conservant leur autonomie sur des parcours métiers. « La prochaine étape va consister à optimiser et rationaliser l’ensemble. Dès 2014, nous allons intégrer davantage de parcours corporate. Il en existe déjà quelques uns sur l’égalité professionnelle et la diversité, l’induction, les valeurs de l’entreprise, les projets de transformation du Groupe ou sur le développement durable… Mais il fait du sens de consolider au niveau du Groupe certains parcours sur le management ou à l’efficacité personnelle. Nous souhaitons donc entamer un travail de mise en commun de ces parcours. »

Conscient du chemin parcouru en trois ans, le DRH international de la division GSCO se félicite d’avoir pu connecter au portail G Campus 12 000 collaborateurs. « Toutefois, nous rencontrons des difficultés pour étendre la formation à l’ensemble de nos collaborateurs car nombreux sont ceux en situation de mobilité, dans les entrepôts ou les camions par exemple. Nous allons donc nous tourner de plus en plus vers les solutions mobiles » conclut-il. Nul doute que le mobile learning fera partie des priorités en matière de formation pour les années à venir.

Aujourd’hui, G-Campus est reconnu par l’ensemble des collaborateurs comme le portail E-Learning du Groupe. Cette reconnaissance fait la fierté des équipes et récompense leurs efforts dans la mise en place de cet outil commun.

Pour plus d'information ou
pour être mis en relation avec un expert

Contactez-nous
close