L’Oréal prend soin de ses collaborateurs grâce à la formation à distance

"La Learning Suite nous est apparue comme la solution la plus aboutie du point de vue de l'expérience collaborateur. Le portail est simple, ergonomique et les univers d'apprentissage agréables"

Laurent REICH

Learning Practice International Director, L'Oréal

L'Oréal

close

L’Oréal prend soin de ses collaborateurs grâce à la formation à distance

Secteur d'activité

Biens de consommation

Enjeu

Accompagner la transformation digitale

Devenir une organisation apprenante

Dans l’univers très concurrentiel de la beauté, la guerre des talents se joue à tous les niveaux. Chez L’Oréal, la formation est l’un des piliers de la marque employeur et un véritable avantage compétitif. Le premier groupe de cosmétique mondial a construit depuis plus de 20 ans une offre d’apprentissage riche, complète et innovante pour à la fois attirer les meilleurs candidats, soutenir la dynamique des carrières et développer l’engagement à l’entreprise. Avec plus de 70 000 collaborateurs répartis dans 130 pays, l’entreprise prend désormais l’engagement d’un accès à la formation pour tous avec son programme « Learning For All ». Grâce aux solutions CrossKnowledge, tous les collaborateurs du groupe accèdent à une offre de formation leur permettant de développer leurs compétences, de s’enrichir et de progresser.

« Une offre de formation attractive et puissante est un des premiers arguments pour séduire les meilleurs candidats, notamment dans les nouvelles régions à forte croissance » annonce d’emblée Laurent Reich, Learning Practice International Director chez L’Oréal.

« Bien sûr nous souhaitons être reconnus comme une école d’excellence, notamment pour le marketing. Mais, au-delà de l’objectif de performance et d’excellence, avec Learning For All, nous portons une vision humaniste et socialement responsable de la formation. » Pour un groupe comme L’Oréal, présent dans le monde entier, les challenges sont nombreux. « Dans certains pays, l’acquisition de talents est difficile. Dans d’autres régions, nous devons tenir compte d’un niveau important de turnover ou de mobilité de nos employés, ou bien former un grand nombre de collaborateurs en même temps soit pour les intégrer à notre culture, soit pour leur permettre d’acquérir les compétences fondamentales requises par l’entreprise », analyse Laurent Reich. Tenir la promesse d’une offre de formation disponible pour tous et à tout moment est un défi rendu possible grâce à la formation à distance.

L’Oréal entend proposer une offre la plus ouverte possible. « Les modes d’apprentissage ont changé. La prise en charge personnelle est aujourd’hui plus grande. L’entreprise doit désormais répondre à l’auto-développement du collaborateur. A défaut, ce dernier risque d’échapper au système d’apprentissage de l’entreprise et d’aller chercher lui-même ailleurs des contenus de formation. L’expérience que l’on propose aux collaborateurs doit donc être la plus proche possible de ce qu’ils vivent au quotidien dans leur expérience du web. »

L’expérience apprenant au cœur de la plateforme collaborative

 

Lancé en juin 2013 dans 68 pays dans le cadre de son programme « Learning For All », le nouveau portail de formation de L’Oréal, baptisé My Learning, est disponible en 11 langues. « Nous voulions renouveler l’offre qui était jusque là proposée aux collaborateurs. L’objectif était de professionnaliser la formation et cela passait par de nouvelles méthodes, de nouvelles solutions et de nouveaux formats d’apprentissage. » Lors de son appel d’offre pour changer sa plateforme de formation et relancer une nouvelle version de son projet, le groupe de cosmétique avait pointé quatre grands axes de développement. « Nous voulions un système intuitif et facile d’accès, une richesse en termes de contenus et de formats, une dimension sociale et collaborative et un système ouvert, autrement dit accessible n’importe où, depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone. La CrossKnowledge Learning Suite nous est apparue comme la solution la plus aboutie du point de vue de l’expérience collaborateur. Le portail est simple, ergonomique et les univers d’apprentissage agréables », détaille Laurent Reich. Les formations sont accessibles aux apprenants sur deux modes d’utilisation : avec la version « on demand », le collaborateur a la liberté d’aller se former quand il le souhaite ; autre possibilité il est inscrit dans un parcours de formation par un responsable formation. Si, aujourd’hui, les contenus e-learning sont déjà promus au sein du réseau social de l’entreprise, L’Oréal pense mettre davantage l’accent sur l’interactivité et la complémentarité entre les deux plateformes.

Une offre extrêmement variée et totalement intégrée

 

Pour chacune de ses filières d’activité, le groupe de cosmétique veut proposer le meilleur contenu possible à ses collaborateurs. « Nous sommes passés d’un portail de 300 modules e-learning à une offre de plus de 3 000 ressources. L’Oréal produit environ 10 % des contenus, sous différents formats, principalement les contenus métiers et liés à l’innovation », explique Laurent Reich. Un autre appel d’offre a été réalisé uniquement pour les contenus sur étagère et cette fois, CrossKnowledge l’a remporté sur la partie management et communication. Pour Laurent Reich, « l’offre est la plus large et la plus innovante d’un point de vue pédagogique. Elle n’est pas uniquement centrée sur des modules e-learning, il y aussi des vidéos très appréciées, notamment le format « The Team ». Nous apprécions que la réfl exion et les choix aient été orientés vers l’expérience collaborateur. » L’Oréal a également sélectionné d’autres fournisseurs, chacun d’eux en pointe dans leur domaine, dont Vodeclic pour la bureautique et Tell Me More pour les langues. Des offres qui s’intègrent toutes dans la plateforme CrossKnowledge. « Nous constatons déjà des connexions du monde entier et un très bon accueil. Les retours sur l’expérience utilisateur sont excellents. Le taux de connexion est en hausse par rapport à l’offre précédente : 10 000 collaborateurs se sont déjà connectés les quatre premiers mois », conclut Laurent Reich.

Pour plus d'information ou
pour être mis en relation avec un expert

Contactez-nous
close