Swiss Life dope la formation à distance en management grâce au BYOD (Bring Your Own Device)

"We wanted to find something that could be offered to managers in a self-directed, self-paced environment, to support their roles as developers of people and developers of business."

Bruno STEURER

Group Head Learning & Development, Swiss Life

Swiss Life fr

close

Swiss Life dope la formation à distance en management grâce au BYOD (Bring Your Own Device)

Secteur d'activité

Banque & Assurance

Enjeu

Développer une culture du leadership

Inscrivez vous à notre newsletter
Le groupe Swiss Life est l’un des leaders européens en termes de solutions complètes en prévoyance globale et en finances. Sur ses marchés clés, la Suisse, la France et l’Allemagne, Swiss Life propose aux particuliers et aux entreprises un conseil personnalisé et complet de même qu’un large choix de produits propriétaires ou partenaires via une force commerciale directe ou un réseau de distribution composé de courtiers et de banques. Le groupe emploie environ 7 000 salariés, dont près de 4 500 conseillers financiers certifiés.

Pour gérer ses opérations à l’international, Swiss Life adopte une approche multi-locale. Il en résulte de grandes disparités dans les pratiques managériales selon les pays. Récemment encore, les entités identifiaient localement leurs propres besoins en développement des compétences et définissaient eux-mêmes leurs programmes de formation. La formation a distance s’est révélée être une véritable opportunité pour partager au niveau du groupe des bases communes en management et soutenir le référentiel de compétences de l’entreprise.

« Nous souhaitions offrir aux managers une solution qu’ils puissent utiliser en toute autonomie et à leur rythme, pour les aider dans leur double mission de développeurs de talents et développeurs de business », explique Bruno Steurer, Directeur Learning & Development du groupe Swiss Life.

La contrainte du multilinguisme

 

Pour un groupe dont le siège social est basé en Suisse, il était indispensable que les contenus e-learning soient multilingues, et plus particulièrement disponibles en anglais, en allemand et en français. Après une large consultation du département ressources humaines et des managers de tous les pays, Swiss Life retient les solutions CrossKnowledge. « Management Booster », le nouveau portail de formation rassemble désormais 250 programmes de formation et 500 vidéocasts, qui viennent en appui du référentiel de compétences du groupe. Ce dernier intègre cinq compétences clés : l’expertise métier, l’entrepreneuriat, la performance opérationnelle, la co-opération et le leadership.

Lancé en juillet 2013, Management Booster a dès le début concerné tous les pays d’implantation. Une phase d’évaluation complète auprès de 500 managers s’est achevée à l’automne 2013. Cette première étape a permis de recueillir les réactions des salariés concernant les solutions CrossKnowledge avant de les lancer auprès de 1 000 managers au total. « Dès le début, les réactions ont été positives et les personnes interrogées ont trouvé le contenu très attractif et de qualité », indique Bruno Steurer.

Ces solutions seront particulièrement utiles aux plus petites filiales qui ne possèdent pas de département dédié aux ressources humaines ou à la formation. Elles permettront de prendre en compte les besoins des nombreux marchés et de dispenser des formations personnalisées pour chaque filiale.

En route pour le ‘Bring Your Own Device’ (BYOD)

 

Swiss Life fait partie des entreprises autorisant les salariés à utiliser leurs propres tablettes ou smartphones pour accéder à certains systèmes de l’entreprise. Cette logique du BYOD s’applique aussi aux contenus e-elearning. La société a d’ailleurs développé l’Application GMG2015 (Group Management Guide) pour prendre en charge le programme corporate « Swiss Life 2015 ». Cette application vise à aider les managers de tous niveaux à préparer et mener à bien leurs tâches quotidiennes. Elle contient une bibliothèque de 26 thèmes de management, parmi lesquels l’autonomie, l’efficacité personnelle, le management des collaborateurs, la communication, le management des performances et l’encadrement d’une équipe.

Selon les pays et les cultures, l’accueil réservé au BYOD s’est révélé assez contrasté.

En Allemagne, dans un contexte de réorganisation et de refondation de la stratégie business, les managers sont confrontés aux défis classiques de l’accompagnement au changement. L’équipe L&D les aide via la mise à disposition de contenus de formation à distance même si culturellement et historiquement, l’autonomie des salariés inspire quelque peu la méfiance.

En France, la filiale, qui emploie 2 000 personnes, a lancé une initiative pour renforcer l’orientation client. « L’orientation client est un objectif essentiel pour Swiss Life. Pour rester centré sur le client, il faut être aussi centré sur les salariés afin d’obtenir leur adhésion, » précise Bruno Steurer.

En Suisse, l’équipe dirigeante de Swiss Life a défini des comportements clés attendus en termes de leadership visant la satisfaction du client et grâce à une sélection individualisée de ressources de formation, illustrant ces principes et accessibles en mobilité, l’orientation client commence dès la maison. L’ensemble des ces initiatives s’intègrent dans une approche plus globale de transformation, qui s’échelonnera sur les deux ou trois prochaines années.

A l’avenir, Swiss Life envisage de promouvoir au sein du portail un espace de discussion interactive, permettant aux participants de partager et de discuter de leur apprentissage. L’objectif est de stimuler l’utilisation des fonctionnalités sociales au sein des différentes communautés, constituées de dirigeants ou de talents ou regroupés autour d’un même thème. L’équipe L&D est très attentive à la manière dont elle contribue à l’engagement des salariés. Parmi les nombreuses initiatives, Swiss Life envisage également de lancer sa propre version de The Team, la nouvelle collection de modules, en la personnalisant probablement pour chaque filiale.

« Les premiers retours ont été très encourageants. Certaines personnes se demandaient comment elles allaient trouver le temps de suivre tous ces modules. Nous leur avons expliqué qu’elles n’avaient plus besoin d’assister à des séminaires. Plutôt que de s’enfermer dans un apprentissage formel, nous les invitons à se former par elles mêmes au moment qui leur convient le mieux, » indique Monsieur Steurer.

Celui-ci ajoute : « Nous sommes convaincus que la plate-forme rend nos offres plus efficaces et plus adaptées au rythme de chacun, et constatons que la formation à distance répond réellement à nos besoins de formation. » Swiss Life cherche maintenant à fédérer l’ensemble du management autour d’un set de compétences requis au niveau du groupe pour assurer le succès de l’entreprise sur la scène mondiale.

Pour plus d'information ou
pour être mis en relation avec un expert

Contactez-nous
close