décembre 2013

« Evaluer et démontrer la valeur de la formation – enjeux, pratiques et tendances à l’heure des nouvelles technologies »

Dans ce nouvel ouvrage CrossKnowledge décrypte les enjeux, pratiques et tendances à l’œuvre aujourd’hui dans les entreprises et chez les professionnels de la formation en matière d’évaluation. Il y détaille notamment l’intérêt des nouvelles technologies pour passer de l’idée à la pratique.

Le consensus veut que « suivre une formation ne fait jamais de mal« . Mais peu savent mesurer ce que la formation a apporté, que ce soit en termes de gains de compétences des collaborateurs ou d’impact sur les opérations de l’entreprise. Or ce sont des milliards d’euros qui sont investis chaque année dans le secteur de la formation – 7 milliards d’euros en France en 2009 (chiffres DARES). Pourtant, on imagine mal les commanditaires investir de tels montants sans engagement à mesurer le retour sur investissement.

CrossKnowledge s’est emparé du sujet et publie un nouvel livre blanc dans lequel il revient sur les enjeux, pratiques et tendances de l’évaluation à l’heure des nouvelles technologies.

Enjeux évaluation formation ROIPour CrossKnowledge, évaluer la formation a plusieurs vertus.

 « Elle facilite le pilotage de l’offre pédagogique par les départements L&D ainsi que l’ajustement itératif des plans de formation en fonction de l’efficacité constatée des parcours et de leur capacité à répondre aux besoins exprimés (par l’apprenant, par son manager, par la direction générale). Elle donne aussi la capacité aux responsables Formation d’être plus exigeants vis-à-vis des partenaires qu’ils sollicitent pour la mise en œuvre des parcours pédagogiques », explique Steve Fiehl, Chief Innovation Officer chez CrossKnowledge.

Les tensions économiques actuelles rendent encore plus critique la question de l’évaluation : à l’ère du « faire toujours plus avec moins », les départements L&D doivent non seulement optimiser l’allocation de leur budget mais aussi prouver l’utilité et les gains générés par leurs dépenses, faute de quoi leurs budgets continueront d’être utilisés comme variables d’ajustement – autrement dit d’être revus à la baisse dès lors que des économies devront être consenties.

Les nouvelles technologies à la rescousse

L’évaluation devient indispensable pour toute entreprise qui souhaite déployer des dispositifs de formation efficaces tant au niveau du développement de compétences individuelles que pour répondre à des impératifs opérationnels et collectifs de l’entreprise.

A ce titre, CrossKnowledge souligne que les nouvelles technologies, et en premier lieu le e-learning, apportent de nombreux bénéfices. Elles permettent de suivre l’exécution des formations (ce qui est essentiel dans le cadre de formations certifiantes), d’interagir avec les apprenants, d’imaginer de nouveaux formats de formation mixant théorie et pratique, de favoriser le partage entre apprenants lors de la mise en application des apprentissages.

Les technologies facilitent aussi la formalisation des indicateurs qui serviront à mesurer l’efficacité des dispositifs déployés, l’intégration au sein même des parcours de courtes séquences pour valider les acquis, sans compter les économies rendues possibles du fait de l’accélération des déploiements et du recours aux offres « à la demande » (SaaS).

Malgré tout, l’évaluation de la formation reste à ce jour un serpent de mer dans beaucoup d’entreprises.

Raisons évaluer formaiton

CrossKnowledge constate que beaucoup d’équipes restent réfractaires et ont toujours de « bonnes raisons » pour ne pas évaluer les formations dispensées.

Parmi ces raisons : l’absence de demande d’évaluation de la part des commanditaires (qui ne savent pas nécessairement exprimer leurs objectifs), la surcharge de travail induite pour les équipes L&D, ou encore des coûts d’implémentation trop élevés pour acquérir un système approprié. D’autres craignent des résultats négatifs de l’évaluation ou estiment que les compétences travaillées ne sont pas quantifiables (management, développement personnel, évolution des comportements en équipe, etc.).

Sont également évoqués un risque de financiarisation de la formation aux dépens de sa finalité métier, ou des difficultés pour correctement apprécier leur contribution réelle des formations à l’amélioration de la performance de l’entreprise.

Ajoutons que la très large part réservée aux formations présentielles entretient la situation. « En effet, la mise en application des apprentissages intervenant souvent plusieurs mois après la formation, il y a des risques d’une déperdition des acquis – les professionnels de la formation s’accordant sur le fait que 90% des acquis des sessions présentielles se perdent au bout d’un mois s’ils ne sont pas utilisés », poursuit Steve Fiehl.

Valeur ROI formation

Un dernier obstacle a été identifié par CrossKnowledge : l’approche très technique du ROI dans les méthodes disponibles à ce jour (Kirkpatrick, Phillips, Bersin…). Une alternative a été proposée avec le concept de ROE (Return On Expectation). Mais là encore, les détracteurs restent nombreux, arguant une différence d’ordre purement sémantique, l’introduction d’une trop grande part de subjectivité dans l’évaluation ou encore des imprécisions dans la définition même de ROE.

Quelles mesures prendre ?

Dans son ouvrage, CrossKnowledge recommande une démarche en trois temps :

  • tout d’abord, cerner les objectifs métier et opérationnels de la formation en impliquant le commanditaire et en précisant les rôles de chacun.
  • Optimiser performance ROI formationpuis organiser l’évaluation en la considérant comme un processus et non un événement. Pour cela, il faut séquencer l’évaluation, répartir les interventions des « évaluateurs » en faisant si besoin intervenir les managers, identifier les éléments qui facilitent les apprentissages et accompagner le changement de pratiques par les apprenants.
  • enfin, communiquer car c’est cette communication qui va donner du sens à l’évaluation, préciser ce qui sera diffusé et à qui, présenter les bénéfices pour chaque partie prenante, etc.

 

Téléchargez le livre blanc « Evaluer et démontrer la valeur de la formation » en cliquant ici.

Pour plus d'information ou
pour être mis en relation avec un expert

Contactez-nous
close